Attentat à Manchester : au moins 22 morts, Daech revendique

0
158
Il s’agit de l’attaque la plus meurtrière commise sur le sol britannique depuis les attentats de juillet 2005.
L’explosion survenue dans la gigantesque Manchester Arena durant un concert d’Ariana Grande serait un attentat suicide. Il a été revendiqué par l’organisation Etat islamique.

Au moins 22 personnes ont été tuées et 59 autres ont été blessées lundi à Manchester dans ce que la police britannique qualifie d’acte terroriste, vraisemblablement perpétré par un seul assaillant. En début d’après-midi, mardi, l’organisation Etat islamique a revendiqué l’attaque et a précisé qu’elle avait été commise à l’aide d’un engin explosif déposé dans une salle de concert de cette ville du nord-ouest de l’Angleterre.

Il s’agit de l’attaque la plus meurtrière commise sur le sol britannique depuis les attentats de juillet 2005 dans les transports publics londoniens et dans lesquels 52 personnes ont péri.

Le drame s’est produit après l’attaque commise en mars dernier dans le quartier de Westminster lors de laquelle un Britannique converti à l’Islam avait tué quatre personnes en les percutant avec son véhicule avant de poignarder un policier à mort. La police de Manchester a expliqué mardi être intervenue lundi soir vers 22h30 (21h30 GMT) où se produisait la chanteuse américaine Ariana Grande devant un public majoritairement composé d’enfants et d’adolescents. Ariane Grande est indemne, a déclaré un de ses porte-parole.

Campagne électorale suspendue

Une spectatrice a déclaré à Reuters avoir ressenti une énorme déflagration alors qu’elle quittait l’enceinte. Dans les instants qui ont suivi, la foule s’est mise à crier et à courir pour s’échapper. « Nous étions en train de partir et nous venions d’atteindre la porte lorsqu’une énorme explosion s’est produite, tout le monde s’est mis à crier », a déclaré Catherine Macfarlane, une des spectatrices. Inaugurée en 1995, la Manchester Arena a une capacité de 21.000 spectateurs, selon son site internet. Elle revendique le statut de plus grande de spectacle couverte d’Europe.

Le gouvernement britannique et l’opposition travailliste ont convenu mardi de suspendre la campagne électorale jusqu’à nouvel ordre après la mort de 19 personnes dans une attaque vraisemblablement terroriste à Manchester. Dans un communiqué, le dirigeant travailliste Jeremy Corbyn dit avoir parlé avec la Première ministre conservatrice Theresa May et avoir convenu avec elle de suspendre la campagne en vue des élections législatives du 8 juin.

« Je suis horrifié par les événements épouvantables de la nuit dernière à Manchester », ajoute le leader du Labour. « Mes pensées vont aux familles et aux proches de ceux qui sont morts ou ont été blessés », poursuit-il.

Réaction en France

De l’autre côté de la Manche, le Premier ministre, Edouard Philippe, a appelé mardi les Français à « la plus totale vigilance face à une menace qui est plus que jamais présente ». « Le terrorisme le plus lâche a encore frappé, en s’en prenant, comme à Paris il y a plus d’un an, à un lieu de spectacle, en visant plus spécifiquement, et sciemment, de très jeunes gens et jeunes filles rassemblés pour un moment de fête et de joie », peut-on lire dans une déclaration.

 

LEAVE A REPLY