Le Cousin d’une Soeur en Christ enlevé à Madagascar Prions

0
780

Incompréhension, angoisse… les adjectifs ne manquent pas pour décrire les émotions que ressent la famille de Danil Ismaël, le propriétaire du Trianon Shopping Park. Dimanche, son fils cadet, Yanish, a été enlevé. Des Mauriciens ont aussi vécu cette expérience, dont Raj Doolun.

Il a eu l’occasion de s’entretenir avec eux, raconte Ismaël Locate. Les Ismaël, confie ce proche de la famille, sont effondrés. Dimanche, Yanish, le fils cadet du milliardaire malgache Danil Ismaël, qui est le propriétaire du Trianon Shopping Park, a été enlevé à Madagascar.

La famille a-t-elle eu des nouvelles de Yanish, qui est âgé de 26 ans ? «Je ne peux pas en dire plus, je préfère garder un certain silence», répond Ismaël Locate, qui cô- toie les Ismaël depuis une dizaine d’années. Néanmoins, il affirme qu’il s’agit là d’un véritable drame. «Yanish est issu d’une famille viscéralement attachée à Madagascar. Son père, son frère Chaim et lui œuvrent pour le développement économique de leur pays.» D’ailleurs, leur groupe emploie environ 1 500 personnes.

Ce n’est pas tout. «Leur mère est très investie dans les œuvres de bienfaisance. C’est une famille d’humanistes, très simple et accessible. Cet enlèvement est vraiment incompréhensible…»

En effet, tous ceux qui le connaissent confirment qu’il est quelqu’un de bien. Yanish, raconte Ismaël Locate, n’a jamais hésité à se donner à fond pour venir en aide aux plus démunis. Le jeune homme a d’ailleurs participé à de nombreuses missions de l’association Médecin de l’océan Indien. «Il a fait de brillantes études aux États-Unis. Il est quelqu’un de très agréable et aussi très simple.» Un comportement que notre interlocuteur attribue à l’éducation que lui ont donnée ses parents, «faite de valeurs religieuses». D’ailleurs, souligne Ismaël Locate, «ses parents sont très croyants et respectent leurs prochains».

À ce stade, aucune information n’a été ébruitée dans la presse malgache par rapport à la libération du jeune homme. C’est dimanche, aux alentours de 10 h 30, que Yanish Ismaël a été enlevé. Les Ismaël, ainsi qu’une soixantaine de personnes, assistaient alors à un enterrement au cimetière de Telozoro, à 10 km de la capitale Antananarivo. Sans crier gare, cinq hommes armés de Kalachnikov y ont fait irruption.

Ils ont, dans un premier temps, tiré en l’air pour effrayer la foule avant de s’emparer de Yanish Ismaël. Un membre du Groupe de sécurité et d’intervention spéciale de la police malgache, qui assurait la sécurité de la famille Ismaël, a pris une balle lorsqu’il a tenté de s’interposer.

LEAVE A REPLY