Ne donnons pas de pouvoir à l’ennemi

0
335

Précédemment, nous avons qu’en tant qu’enfant et héritier de Dieu, le diable n’avait plus aucun droit, aucune autorité, aucun pouvoir sur nous.

Faisons attention à une chose très importante que peut-être nous faisons sans réellement nous rendre compte des conséquences.

En effet, parfois nous parlons plus des œuvres du diable que des œuvres de Dieu, nous entendons plus souvent le nom du diable que celui de Dieu.

Nous pouvons avoir tendance à dire, constamment ou régulièrement « je suis attaqué par le diable, je suis dans le combat, je suis entouré de sorcellerie ou de démons, le diable ceci ou cela…

Ne lui donnons pas d’importance, ni de place dans notre vie.

Lorsque l’on parle d’une personne continuellement ou fréquemment on lui donne de l’importance et on permet qu’elle soit qu’on le veuille ou non dans notre vie car elle est dans nos pensées.

Par nos comportements, nous lui donnons du pouvoir et nous pouvons donner l’impression de craindre le diable plus que Dieu. Nous pouvons donner l’impression que nous croyons plus en la puissance de l’ennemi qu’en la puissance de Dieu.

En témoignant des œuvres du diable, nous le rendons fort dans notre vie alors cessons de faire cela, ne lui donnons pas de place.

Témoignons des œuvres de Dieu, de tous ses bienfaits, de sa puissance, de son amour, de son nom, de ses miracles…

Nous sommes sur terre pour rendre gloire à Dieu et en aucun cas rendre gloire au diable.

Soyons toujours prudents à ne laisser aucune porte ouverte au diable. Il n’a pas à être dans nos pensées, seul Dieu doit être dans nos pensées.

 

LEAVE A REPLY